lundi 7 novembre 2011

Croix de bois, croix de fer, on ira tous en enfer



N'en déplaise aux plus naïfs d'entre vous, je m'apprête à vous asséner une vérité implacable : tout le monde ment. Vous, moi, mes voisins, mes parents, vos potes. Et non seulement  on ment tous, mais en plus, on passe notre temps à ça. Petits oublis pas très graves ou gros mensonges éhontés, les motivations sont diverses et variées. Il y en a qui font ça pour le plaisir, par maladie ou par nécessité. Analyse de nos penchants mythos.

Catégorie "Je sauve ma peau"

- "Monsieur l'agent, vous savez c'est difficile, je viens à l'instant de me faire plaquer et je vous avoue que je n'ai pas vraiment pensé aux limitations de vitesse, je n'ai qu'une envie, là tout de suite c'est de rentrer chez moi et me mettre au lit" (oui, c'est mal, je sais, mais on utilise les armes qu'on a, hein !)
- "Monsieur l'agent, je n'étais pas en train de téléphoner, j'écoutais juste ma messagerie" (variante blonde)
- "Oui Monsieur, j'ai terminé de rédiger la propal que vous m'avez demandé, mais le PC a planté et j'ai absolument TOUT perdu"

Catégorie "Mauvaise foi"

- "Ce n'est pas moi qui t'ai envoyé ce texto larmoyant à 4h30, on a dû me voler temporairement mon téléphone."
- "Non je ne l'ai pas rappelé. Mais je te dis que non. Oui bah un texto excuse-moi mais techniquement ce n'est pas un appel, donc non, je ne l'ai pas rappelé."
- "Oui Maman, je mange très équilibré en ce moment" (géolocalisation exacte : devant le Mac Do)
- "Oui oui je suis là dans deux minutes" (géolocalisation exacte : dans mon bain)
- "Je suis malade, tu peux dire aux parents que je ne peux pas venir déjeuner ? Non, ça n'a absolument rien à voir avec ma soirée d'hier soir" #photosfacebook #virermasoeurdemesamis

Catégorie "J'ai de l'imagination"

- "Alors ma chérie, Agnès, dont tu as pu lire les messages en fouillant dans mon téléphone, est ma soeur. C'est la raison pour laquelle ses textos sont aussi affectueux. Je ne t'en ai jamais parlé tout simplement parce que nous avons été séparés à la naissance,  lors de l'indépendance de l'Algérie. Oui, à ce propos, je ne suis pas né en 1979 mais en 1962. J'avais peur que tu me trouves trop vieux pour toi, donc j'ai menti sur mon âge quand nous nous sommes rencontrés."
- "Mon amour, un voyage en amoureux, c'est fabuleux ! Oh... mais je suis désolée, c'est affreux, mon passeport a expiré. Ah oui, l'Espagne... Alors il faut que je te dise quelque chose. Je suis persona non grata en Espagne. Juan Carlos et moi avons eu une aventure, il a mal vécu notre rupture, il m'en veut terriblement."

Catégorie "Je suis une salope"

- "Je suis désolée, vraiment je ne peux pas venir à ton anniversaire mais j'ai une copine qui vient de se faire plaquer" (géolocalisation exacte : dans mon pieu devant Desperate Housewives)
- "Je suis désolée, vraiment je ne peux pas venir te réconforter, je sais que tu t'es faite plaquer, mais j'ai un anniversaire" (géolocalisation exacte : dans mon pieu devant Desperate Housewives)



La créatrice de la semaine : Wundertüte

Allez cette fois pas de street-shooting mais une petite pépite vintage. Voici pour votre plus grand bonheur la marque Wundertüte. Caro est une créatrice d'objets nostalgiques. Rendez-vous au plus vite sur son site pour découvrir des bijoux plus jolis, originaux et poétiques les uns que les autres, ainsi que de la petite papeterie onirique, issus des trouvailles que Caro fait au gré des brocantes.









6 commentaires:

  1. Bonjour,


    Je travaille avec le réalisateur de "Baby-Boom" sur un nouveau concept de documentaire TV sur la vie des femmes.

    Ce projet se déclinera un peu à la façon d’un blog vidéo où des femmes de tous âges nous entraîneront dans leur univers, se raconteront à leur façon, nous feront partager des moments choisis de leur vie de tous les jours.

    Notre but est de vivre, à travers l’histoire de ces femmes, les tournants, les questions qui font nos vies à toutes.

    Nous voyons ce projet comme une libre tribune pour des femmes qui sont actrices de la blogosphère, qui ont un style, une plume et pourraient amener un certain regard sur la vie des femmes actuelles. Aux vues de votre blog, de votre "patte" très drôle et sincère, de votre façon décalée de vous raconter en tant que femme, j'ai donc pensé que cette idée pourrait vous intéresser.

    N'hésitez pas à me contacter au 01 41 41 34 89 ou par mail : viedefemmes@gmail.com


    Merci

    Isabelle

    RépondreSupprimer
  2. Je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai déjà testé la plupart de ces bobards, mais j'en suis pas loin ...

    Du genre "Oh désolé, je ne peux pas assurer la garde de vos enfants ce soir, je suis débordée de travail". Comprendre j'en ai marre des sales gosses mal élevés ^^

    RépondreSupprimer
  3. On est tous plus ou moins les rois du bob'Art. Un peu de lâcheté dans ce monde de brutes, parfois ça fait du bien, et en plus ça évite d'être vexant ! "Tu trouves que j'ai grossi, toi ?" "Mais nonnnnnnn pas du tout enfin, c'est juste que les rayures horizontales, ça ne met pas du tout la silhouette en valeur" (stratégie dite du serpent, ou comment éluder les questions pièges).

    RépondreSupprimer
  4. Eh bien crois-moi ou pas, mais je suis plus du genre : "Ohhhh, c'est dommage, j'aurai bien aimé venir mais j'ai pas envie..."

    RépondreSupprimer
  5. Je suis vraiment désolée de ne pas venir jouer le rôle de la plante verte aphone chez belle-maman, mais j'ai une pyramide de Ricola au cranberry à finir. Et je n'ai que des Ricola à la verveine citronnée...

    RépondreSupprimer
  6. Agoaye : j ai longtemps eu ta franchise, mais une fois seule avec moi meme, après que mes amis, ma famille et mon chat soient partis et m'aient abandonnée, j ai décidé de mentir. J ai ainsi retrouvé une vie sociale. Bon ok, je suis lache.

    La belle bleue : Ca a l'air pas mal les Ricola Cranberry, je tenterais bien (pas l'excuse hein, les bonbons)

    RépondreSupprimer

Merci pour ton commentaire, il sera modéré en attente de publication.
A bientôt !
Lili

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.