vendredi 7 janvier 2011

Les innombrables avantages de la rupture (listing non exhaustif)

Il est inévitable après une rupture unilatérale non initiée, autrement dit UN BON GROS LOURDAGE, de vivre ce que l'on appelle la "période de deuil".
Durant cette période, la femme vivra en ermite retranchée dans son appartement, passera le plus clair de son temps dans son lit, assise par terre contre son radiateur (rupture hivernale), ou dans son bain pendant des heures, à refaire couler de l'eau chaude tous les quarts-d'heure au risque de faire exploser sa facture d'électricité.
Elle écoutera une playlist spécialement confectionnée à cet effet, intitulée "Mon amour perdu", à base de Francis Cabrel, de Marc Lavoine, de Lilly Wood & the Prick et de Cat Power.



Elle se fera livrer tous ses repas, et ne sortira de chez elle que poussée par son addiction à la nicotine, pour aller chercher ses clopes, en jogging-pyjama.

Et un beau jour, elle entrera dans la phase d'acceptation, et se mettra un bon coup de pied au cul. Elle se dira que ça suffit. En ce qui me concerne, la phase de deuil a duré une semaine, au cours de laquelle j'ai pris deux kilos (evidemment, un speed burger Menu Las Vegas grande frite / jour, ca impacte forcément...)

Et là, j'ai été inondée d'une énergie constructive sans précédent qui m'a littéralement transformée en WONDER-MOI. Voici une petite liste des choses que cette rupture m'a permise de faire :
- Construire une armoire toute seule;
- Redécorer tout mon appartement;
- Reprendre mon blog légèrement négligé ces derniers temps;
- Rappeler des copines que je ne voyais plus, et avoir à nouveau une vie sociale;
- Partir en vacances sur un coup de tête. Toute seule. Et bien croyez le ou non, "Vacances, j'oublie tout", ce n'est pas un mythe.

Et en plus, maintenant, tous les désavantages de la vie de couple que je voyais au début de ma relation n'ont plus lieu d'être ! Je ne m'épile pas si je n'en ai pas envie, je n'ai plus de concession à faire, je ne culpabilise pas si je me fais draguer, et si par malheur cette maudite boule au ventre réapparait, j'appelle mes potes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ton commentaire, il sera modéré en attente de publication.
A bientôt !
Lili

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.